Les vitamines du chocolat

Les vitamines sont des composés organiques indispensables à l'homme et que notre corps ne peut pas synthétiser en quantité suffisante pour survivre. Ces vitamines sont donc apportées régulièrement et en quantité suffisante par l'alimentation. Dans le chocolat, on retrouve les vitamines A, B1, B2, C, D et E.

 

La vitamine A (ou rétinol) intervient dans plusieurs parties du corps. Par exemple, l'oeil possède des pigments contenant cette vitamine ; une consommation de vitamine A est donc essentielle pour la vue. Elle a aussi un rôle sur les tissus puisqu'elle favorise la cicatrisation et le développement des tissus épithéliaux (intestins, voix respiratoire...), sur la croissance (développement des cellules), mais aussi dans la défense immunitaire (due à son action bénéfique sur les cellules). La vitamine A a également un effet sur le vieillissement (elle le ralentit en bloquant le développement des radicaux libres) et aussi sur les cancers (cette vitamine les prévient grâce à ses effets sur les radicaux libres).

Une carence de cette vitamine provoque des troubles de la vision nocturne, des problèmes de croissance osseuse, des altérations de l'émail des dents, une faible résistance aux maladies et des problèmes digestifs.

En contrepartie, une consommation excessive de cette vitamine provoque des troubles de la vision (cette fois, la vision des objets est dédoublée), une altération du foie (augmentation de son volume par accumulation de vitamine A), des douleurs aux os, des dessèchements de la peau, des maux de tête, des vomissements ou encore une perte des cheveux.

Cette vitamine existe sous deux formes : la forme rétinol et la forme provitamine A. Cette dernière se forme et se transforme en rétinol lors de son passage dans l'intestin et elle peut donc être utilisée par le corps. Cette forme, présente dans le chocolat, permet l'accélération des effets de la vitamine A.

La vitamine A a aussi une autre particularité, c'est qu'elle est liposoluble. Elle peut donc s'accumuler dans divers organes du corps (le foie entre autres). 

 

capturevitamine-a-2.png
formule topologique de la vitamine A

Les vitamines du groupe B sont des vitamines hydrosolubles, elles ne peuvent donc pas s'accumuler dans notre corps. Il faut donc une consommation quotidienne de ces vitamines.

La vitamine B1 (ou thiamine) a un rôle important dans la production d'énergie. En effet, cette vitamine stimule la formation d'une enzyme qui participe à l'assimilation de la nourriture, favorisant ainsi l'appétit, mais elle a aussi un rôle dans l'équilibre nerveux puisqu'elle aide le système nerveux à bien fonctionner.

Par conséquent, un manque de cette vitamine peut entraîner une paralysie (qui serait liée à une perturbation du système nerveux), des troubles de la mémoire, de la fatigue, des maux de tête, des effets sur l'humeur (l'irritabilité), des palpitations et même des essoufflements. Une carence de cette vitamine peut aussi provoquer une maladie mortelle : le béribéri (qui a presque disparu mais n'oublions pas de rester prudents).

Contrairement à la vitamine A, la vitamine B1 n'a pas d'effets connus liés à une trop grande quantité de cette vitamine dans notre corps.   

capturevitamine-b1.png

formule topologique de la vitamine B1

La vitamine B2 (ou riboflavine) peut être synthétisée par l'homme mais en quantité insuffisante. Le rôle de cette vitamine est de transformer les aliments en énergie. Elle est aussi un facteur de croissance et elle a des effets sur la santé de la peau et sur l'hygiène de la vue (avec la vitamine A, la vitamine B aide au bon fonctionnement du nerf optique et donc de notre vision).

Notre corps manque rarement de cette vitamine étant donné qu'elle se trouve dans la plupart des aliments que nous mangeons. Cependant, si cela arrive (chez les personnes âgées ou présentant un déficit d'absorption à la suite de maladies intestinales), il peut y avoir une inflammation de la langue ( il y a donc perte du goût ), une altération des lèvres (elles deviennent lisses, brillantes, rouges sombres, sèches et fissurées), une altération cutanée (altération de la peau sur le nez, les joues, le menton et le front), ou encore des altérations phanères (les ongles et les cheveux deviennent ternes et cassants). En revanche, un excès de cette vitamine peut provoquer des démangeaisons, des nausées, des faiblesses musculaires ou des engourdissements.  

capturevitamine-b2.png

formule topologique de la vitamine B2

   


La vitamine C (ou acide absorbique) est la vitamine dont nous avons le plus besoin. En effet, celle-ci freine le vieillissement des cellules (comme la vitamine A, en bloquant les radicaux libres), elle favorise l'entretien des tissus (puisqu'elle aide à la création de la protéine appelée Collagène, qui elle-même aide dans la construction et l'entretien des tissus), elle accélère la cicatrisation, elle prévient des cancers (en retardant leur apparition), elle augmente la résistance aux infections, elle nettoie notre organisme (lié au fait qu'elle aide à l’élimination des agents polluants : pesticides, métaux lourds...).

De plus, cette vitamine combat l'anémie, grâce au fer qui accélère la formation des globules rouges. Etant donné que nous mangeons beaucoup de fruits et de légumes, nous nous trouvons rarement en carence de vitamine C. Toutefois, chez certaines personnes (âgées, alcooliques, fumeuses ou personnes qui ne mangent ni fruit ni légume), des effets peuvent survenir comme le scorbut (maladie qui se manifeste par des hémorragies au niveau de la peau et des gencives, mais qui a pratiquement disparu), des inflammations aux gencives, des bleus fréquents et inexpliqués, une cicatrisation lente, une peau pâle, des os qui se fragilisent. En contrepartie, un excès de cette vitamine provoque des maux d'estomac ou des diarrhées.

capturevitamine-c-1.png
formule topologique de la vitamine C

La vitamine D (ou calciférol) joue un rôle important dans la formation des os (puisque celle-ci participe à la consolidation des os en aidant l'intestin à absorber le calcium et le phosphore) et dans la consolidation des dents.

Une carence de cette vitamine, qui peut être due à un manque d'ensoleillement, à une prise de médicament régulière ou à des troubles héréditaires, peut provoquer des affections notamment une affection rachitisme (affection touchant essentielement les enfants et qui a pour conséquence une déformation du squelette, un retard de croissance ou des troubles de la dentition), ou une affection ostéomalacie (affection qui provoque des douleurs osseuses, un ramollissement ou une déformation des os et donc par conséquent, dans les cas graves, peuvent survenir des fractures spontanées).

En revanche, un excès de vitamine D peut provoquer des symptômes telles que la fatigue, une perte d'appétit, des nausées, une soif excessive, une perte de poids, une dépression mentale ou encore des calcifications des tissus mous (c'est-à-dire des calculs rénaux) et un durcissement des artères et du coeur.

capturevitamine-d.pngformule topologique de la vitamine D


La vitamine E (ou tocopherol) a pour effet de ralentir le vieillissement (en protégeant nos cellules des mauvais effets des radicaux libres). C'est aussi un anti cancer. Elle prévient des maladies cardio-vasculaires (la vitamine E facilite la circulation sanguine puisqu'elle diminue le cholestérol). La vitamine E a aussi un rôle dans la défense immunitaire puisqu'elle protège nos cellules.

Une carence de cette vitamine est rare car on peut la trouver dans de nombreux aliments et, par ailleurs, notre corps constitue des réserves de cette vitamine (au niveau du foie). Mais si une carence survient (notamment chez les bébés prématurés ou chez les personnes présentant un déficit d'absorption des matières grasses), des faiblesses musculaires, des pertes de réflexes, des troubles neurologiques, une vulnérabilité aux affections, une baisse de la vision ou encore une fragilité des globules rouges peuvent apparaître. 

Par contre, un excès de cette vitamine peut provoquer des troubles gastro-intestinaux ou des maux de tête.

A la différence des autres vitamines, une personne atteinte d'un cancer doit limiter la consommation de cette vitamine.

capturevitaminee.png

formule topologique de la vitamine E

page suivante : les sels minéraux

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×